Retour
DETARTRAGE DESEMBOUAGE DESOXYDATION
DESINFECTION

GENERALITES

L’eau utilisée dans les installations thermiques dans l’immobilier ou chez les particuliers, qu´elle soit de forage, de source ou de surface, provient de la nature où elle se charge de sels minéraux, de gaz dissous et de micro-organismes.

Les sels minéraux dissous vont augmenter la conductivité et donc la corrosivité (chlorures, sulfates).

Le calcium et le magnésium influencent la dureté et provoquent l’entartrage et l’embouage, lesquels en se déposant sur les parois chaudes vont nuire aux échanges thermiques.

Les gaz dissous, (oxygène gaz carbonique) engendrent la corrosion et/ou l’entartrage.

Les micro-organismes, sont soit présents à la source, soit diffusés par contact avec l’air ambiant dans les tours de refroidissement, occasionnant des risques de corrosions et de contaminations par voie respiratoire (de type Legionella).

L’entartrage est la formation de dépôts durs et adhérents plus particulièrement sur des surfaces chaudes, par la précipitation de sels dont la solubilité évolue selon la température.

Ces sels sont principalement les carbonates de calcium et de magnésium naturellement présents dans les eaux naturelles. La valeur du TAC permet de connaître la dureté bicarbonatée paramètre de l’entartrage. Le tartre sulfaté est constitué de sulfate de calcium. Constitué de silice, le tartre siliceux est très dur et adhérent avec un aspect vitreux.

Le détartrage consiste à dissoudre complètement les incrustations qui s’accumulent sur les surfaces de surchauffe( corps de chauffe de chaudières, échangeurs thermiques) et des lors que l’on évapore de l’eau contenue dans un réceptacle ( bouilloire cafetière, caisson évaporatif).

L’entartrage est un dépôt de tartre composé principalement de calcium qui durcit lorsque l’on chauffe vivement de l’eau dont la teneur en calcium (titre hydrotimétrique) est conséquente.

L’entartrage et la fréquence de l’entartrage sont donc essentiellement dus à la valeur th et à la consommation d’eau chaude. Les générateurs dont la demande en eau sanitaire est à la limite de leur capacité doivent être détartrés très régulièrement.

Nous sommes habilités et disposons de 20 ans d’expérience pour traiter vos problèmes d’embouage et de détartrage

Le tartre vous coute cher
Fig.1:Le tartre vous coute cher

NOS INTERVENTIONS

Nos interventions classiques se font avec les produits adaptés aux métaux sur lesquels on est amené à traiter. Une circulation est établie à l'aide d´un groupe de détartrage adéquat avec le réactif idoine. Il est procédé à des contrôles analytiques en cours d´opération afin de suivre l'évolution du traitement. La passivation des métaux irrités par le passage du réactif acide est réalisée ainsi que la neutralisation des rejets acide.

  • Chaudières.
  • Echangeurs.
  • Condenseurs.
  • Tours de refroidissement.

NOS REALISATIONS EN CHIFFRES

  • 1 000 000 équivalents logements traités en désembouage depuis 20 ans
  • 1200 analyses par an
  • 1000 mises en place de matériels de traitement de l’eau
  • 400 sites sous contrat
  • Nos techniciens ont tous plus de 5 ans d’expérience, certains sont avec nous depuis le démarrage de l’entreprise
  • Magasin, atelier et bureaux sur 400 M2 aux portes de Paris

Besoin d’informations ?

Appelez-nous sur 01 43 80 86 93 ou envoyez-nous un message

Contactez-nous